Réglementation infiltrométrie

PMR ensemble ingénierie

L’infiltrométrie mesure la perméabilité à l’air de l’enveloppe d’un bâtiment. Le test d’infiltrométrie permet donc de quantifier et de localiser les entrées d’air parasites influant sur le confort thermique et acoustique.


La réglementation:
  • Mesure obligatoire pour tous les bâtiments neufs d’habitation RT 2012. Pour les maisons individuelles, le recours à une démarche de qualité de l’étanchéité à l’air du bâtiment est également possible
  • Le Mesureur en charge de ce contrôle doit être agréé. Nota: en pratique cette mesure est réalisée avec un écart de pression variant d’environ 20 à 50 Pa et est ramenée par un calcul à 4 Pa, car in-situ il n’est pas possible de résiliser ce faible écart de pression de 4 Pa

LES ÉTAPES D’UN TEST D’INFILTROMÉTRIE:
Le Contrôle d’étanchéité à l’air (la perméabilité) du bâtiment est un ensemble de tests réalisés en deux temps, il permet lors de la réalisation de travaux d’améliorer l’isolation après la découverte avec le premier test des infiltrations d’air oubliées pendant les travaux. Le second test permet de lui donner la certification finale désignant la qualité de l’habitat. Ainsi, un pavillonneur, un architecte ou un promoteur peuvent ainsi apporter la preuve de la grande qualité des locaux.
Le test d'infiltrométrie comprend:
  • Les trajets
  • Le test d’infiltrométrie à 1 ventilateur avant finitions
  • La recherche de fuite sous dépression
  • Le test d’infiltrométrie finale
  • La remise de rapports de perméabilité à l’air
LES VALEURS RÉGLEMENTAIRES DE LA RT 2012:
Usage (Valeurs exigées en m³ / h.m²)
  • Maisons individuelles: 0,6
  • Logements collectifs: 1,0

LES EXIGENCES À ATTEINDRE:
Afin d’obtenir un faible niveau de consommation d’énergie, l’étanchéité à l’air de l’enveloppe d’un bâtiment basse consommation doit être maîtrisée.

Une mesure in-situ de l’étanchéité à l’air (Q4Pa-surf exprimée en m²/ h.m ) doit être effectuée par un organisme agréé afin de quantifier le débit des fuites non contrôlées traversant l’enveloppe du bâtiment rapporté à la surface de parois déperditives hors plancher bas.